Uncategorized

Indications simples pour jardiner en respectant la planète

Si vous avez l’intention de commencer ou d’améliorer un jardin, envisagez un jardin respectueux la planète. Celui-ci permet de tirer le meilleur parti d’un site existant, et il est plus facile et moins coûteux à entretenir.

Comme avec tout jardin, si vous optez pour un jardin respectueux de la planète, vous aurez besoin de prendre soin de votre sol et de choisir les plantes qui conviennent le mieux à votre climat et à votre emplacement. Vous devrez également utiliser judicieusement l’eau et essayer des méthodes biologiques avant de recourir à des produits chimiques. Mais si vous faites tout cela, il est plus que probable que votre jardin respectueux de la planète vous récompensera avec des plantes saines et qu’il produira toute l’année.

Voici quelques conseils simples pour rendre à peu près tous les jardins respectueux de la planète.

Indications simples pour jardiner en respectant la planète

Exigences pour tous les jardins

Peu importe quel type de jardin (bungalow, jardin natif, balcon), il convient de garder trois exigences de base à l’esprit.

  1. Soleil et ombre: Orienté vers le nord signifie ensoleillé et orienté vers le Sud signifie ombragé. Choisissez, en fonction de leur position, le meilleur endroit pour vos plates-bandes, vos pelouses et vos espaces de vie en plein air.
  2. Abri: Être à l’abri des vents violents est essentiel pour la croissance des plantes et pour votre propre confort lorsque vous travaillez dans votre jardin. Créez un brise-vent multicouches avec de grandes plantes qui font face aux vents dominants et des couches de plantes plus basses qui font face à la zone que vous souhaitez mettre à l’abri. Les brise-vent solides créent des turbulences et vous pouvez utiliser des plantes comme les paviers blancs, les conifères, les grevillées, les photinia et le viburnum.
  3. Une terre saine: La composition de la terre de votre jardin, que ce soit du sable, de l’argile ou du limon, ainsi que sa profondeur, ses réseaux de drainage, son pH et ses niveaux de nutriments, tout cela détermine ce que vous pouvez faire pousser. Cependant, l’application d’un paillis riche en nutriments et en matière organique peut améliorer de nombreux sites peu prometteurs.

Enrichissez votre sol

  • Travaillez le sol que vous avez plutôt que de le remplacer avec de nouvelles matières. Non seulement la nouvelle terre est-elle coûteuse et difficile à faire pénétrer, mais elle risque de contenir des graines de mauvaises herbes.
  • Faites pousser des plantes qui sont indigènes à votre région. Elles seront parfaitement adaptées à la composition chimique du sol, de sorte que vous n’aurez pas à vous soucier de le changer.
  • La meilleure façon d’améliorer à peu près tous les sols est d’y ajouter du compost et de la matière organique, mais il existe également de nombreux produits qui l’enrichiront comme le gypse et les acides humiques (des acides dérivés de l’humus). Ces matériaux, qui améliorent la structure du sol et la façon dont le sol absorbe l’eau, sont d’origine naturelle. Vous pouvez acheter ces produits dans votre centre de jardinage local.
  • Évitez d’ajouter beaucoup d’engrais aux sols qui sont mal drainés ou trop secs. Travaillez au préalable la structure de drainage et le sol.

Comment améliorer le drainage

Pour vérifier la façon dont vos sols se drainent, creusez un trou de 30 centimètres (12 pouces), puis remplissez-le d’eau. Si l’eau se draine en quelques minutes, le sol est hydrofuge. Si cela prend plus de huit heures, il est gorgé d’eau.

  • Pour balancer un sol hydrofuge, faites-y pénétrer beaucoup de fumier bien décomposé ou de compost. Garnissez les plates-bandes de paillis pour aider à préserver l’humidité du sol.
  • Pour équilibrer un sol gorgé d’eau, ajoutez un drainage sous la surface pour enlever l’excès d’eau. Vous pouvez également construire des plates-bandes surélevées pour que les plantes ne poussent pas dans des conditions humides. Si rien de tout cela ne marche, créez une tourbière ou un jardin d’eau et cultivez des plantes qui aiment l’eau.

Comment faire pousser des plantes sur un balcon

  • Si votre balcon possède un élément en surplomb, choisissez des plantes tolérantes à l’ombre. Optez pour des variétés normalement vendues à titre de plantes d’intérieur, comme les lis de la paix (Spathiphyllum) ou les ficus en pot. Pour les balcons ensoleillés, choisissez des plantes grasses robustes mais sans épines, comme la kalanchoe, ou les agrumes en pot, comme le kumquat.
  • Protégez-vous contre les vents dominants avec un écran de plantes dans des pots lourds ou creux. Les variétés rustiques comprennent le bambou et le coprosma.
  • Achetez un bon terreau pour répondre aux types de plantes que vous faites pousser.

Que vous planifiez un nouveau jardin, ou que vous cherchiez tout simplement à améliorer celui que vous avez déjà, mettez ces indications simples en pratique pour aider à le rendre plus respectueux de la planète.

Articles populaires

To Top