Uncategorized

Concevez votre jardin judicieusement : soleil et climat

Avant de vous lancer dans la réalisation de votre jardin de plantes médicinales et aromatiques, prenez le temps d’étudier votre site et d’organiser l’espace. En choisissant des plantes adaptées, vous obtiendrez un jardin plus beau et plus productif. Voici 3 éléments environnementaux à prendre en considération avant de concevoir votre jardin.

Concevez votre jardin judicieusement : soleil et climat

1. Ensoleillement

Les plantes aromatiques ayant pour la plupart besoin d’une exposition ensoleillée, l’orientation de votre jardin sera un élément déterminant de la réussite de votre projet.

Un jardin orienté vers le sud est idéal.

N’oubliez pas que l’ensoleillement varie selon les saisons : le soleil est plus haut en été qu’en hiver, et les arbres à feuilles caduques apportent de l’ombre en été et un ensoleillement plus important pendant l’hiver.

2. Microclimats

Au sein de chaque zone climatique, il existe des microclimats naturels ayant une incidence sur la croissance et la viabilité des végétaux.

Vous pouvez aussi créer vous-même des microclimats destinés à favoriser la croissance de certaines plantes en installant des brise-vent pour créer un espace abrité ou en construisant des murs de brique qui retiendront la chaleur.

Par exemple, si vous vivez dans une région froide et que vous voulez cultiver une plante sensible au froid, comme le bambou, vous pourrez essayer de recréer l’environnement protecteur dont il a besoin.

Si vous n’êtes pas sûr de votre choix, il vous suffit d’observer quelles sont les plantes prospérant dans votre quartier, dans les jardins comme dans les espaces publics. Vous pouvez aussi demander conseil à un horticulteur ou à un pépiniériste.

3. Conditions climatiques

Au Québec, les conditions climatiques sont assez variables.

Entre le nord et le sud, les différences de végétation peuvent varier de 3 à 6 semaines!

Il y a également de gros écarts entre le climat de l’Ouest canadien, océanique, plutôt doux en hiver et humide en été, et celui de l’Est, continental, froid l’hiver et plutôt sec l’été.

Sachez aussi que les jardins situés près de la mer sont soumis à des vents chargés de particules de sel et que le climat côtier s’étend sur quelques kilomètres à l’intérieur des terres.

Enfin, le sud de l’Ontario jouit, grâce à la proximité des Grands Lacs, d’un certain réchauffement qui favorise des plantes subtropicales.

Habituellement, les plantations s’effectuent au printemps ou à l’automne et sont déterminées par les dates des premières et des dernières gelées.

Suivez ces 3 astuces avant de commencer à cultiver toute une série d’herbes et d’aromates et vous devriez sauver beaucoup de temps et d’efforts en évitant de commettre des erreurs.

Articles populaires

To Top