Uncategorized

Utilisez toutes les parties d’une plante

Chaque partie d’une plante a son utilité : voyez ici comment vous en servir sans faire de gaspillage.

Utilisez toutes les parties d'une plante

1. Feuilles

  • La plante conservera le maximum de saveur si vous commencez le séchage le plus tôt possible après la récolte.Un matin ensoleillé et sec, avant la période de floraison, constitue le moment idéal pour récolter les feuilles. À l’aide de ciseaux de jardin ou d’un sécateur, coupez des brindilles ou des jeunes pousses saines, ou prélevez les feuilles une à une à la main.
  • Si vous avez récolté des rameaux, effeuillez le bas des tiges de manière à les attacher ensemble et suspendez-les à l’envers. Faites sécher les feuilles récoltées individuellement en les disposant, par exemple, sur une grille de four recouverte de papier essuie-tout.Laissez-les sécher dans une pièce chaude et bien aérée, à l’abri des rayons du soleil, et vérifiez quotidiennement l’avancement du séchage.

2. Fleurs

  • Récoltez les fleurs peu après leur épanouissement, et bien avant qu’elles ne commencent à perdre leurs pétales. Les fleurs poussant en grappes (sureau, angélique, reine-des-prés…) ou sur de longues tiges (lavande, roses…) peuvent être récoltées avec leur tige.
  • Pour les autres plantes, comme le souci, il est préférable de récolter les capitules individuellement.
  • Pour faire sécher les fleurs, suivez les mêmes instructions que pour les feuilles. Suspendez les fleurs regroupées en bouquets et dispersez les capitules sur une grille dans un endroit chaud et bien aéré pendant quelques semaines.
  • Une fois séchées, les fleurs doivent avoir la texture du papier. Elles ne doivent pas être molles. Le séchage des fleurs de souci est particulièrement long.
  • Conservez les pétales ou les boutons floraux séchés dans des pots en verre teinté, ou faites-en un pot-pourri.

3. Graines

  • La récolte des graines s’effectue à la fin de l’été, pendant le court laps de temps qui sépare l’arrivée à maturité de la gousse ou de la capsule et son ouverture, qui entraîne la dispersion des graines.
  • Observez bien vos plantes. Lorsque vous estimez que les gousses sont presque mûres (au moment où elles passent du vert au brun), coupez les tiges sur lesquelles elles se trouvent.
  • Rassemblez ces tiges en bouquet, sans trop les serrer.
  • Enfermez les extrémités, sur lesquelles se trouvent les gousses, dans un sachet en papier et maintenez-le autour des tiges avec une ficelle.
  • Suspendez le dans un endroit chaud et aéré.
  • À mesure que les gousses mûrissent, sur une période d’une à deux semaines, les graines tombent au fond du sac, où vous pourrez les récupérer. Lorsque les tiges sont sèches, détachez les dernières graines encore accrochées aux gousses et mettez-les dans le sac.
  • Si vous avez l’intention de semer ces graines, vous pouvez les conserver dans le sac. Il vous faudra bien le fermer avec du ruban adhésif et indiquer clairement le nom de la plante et la date de récolte sur une étiquette.
  • Si vous souhaitez utiliser ces graines pour cuisiner ou pour préparer des remèdes médicinaux, il vaudra mieux les conserver dans des pots en verre, qui préserveront mieux leur saveur. N’oubliez pas de bien les étiqueter.
  • Évitez de conserver vos graines dans des récipients en plastique, car ils favorisent l’apparition d’humidité et de moisissures.

Tel un expert, vous savez maintenant comment faire usage de toutes les partie de vos plantes.

Articles populaires

To Top