Uncategorized

11 pratiques de base pour arroser bien votre jardin

Les plantes ont besoin d’humidité pour une croissance saine et stable. De sages pratiques d’arrosage vous feront économiser de l’eau tout en continuant à offrir l’humidité nécessaire en temps opportun.

11 pratiques de base pour arroser bien votre jardin

1. Créez un abreuvoir personnalisé

Créez un abreuvoir personnalisé pour un spécimen de plante.

  • Perforez un bidon de lait de quatre litres (un gallon) avec plusieurs petits trous au fond et sur les côtés et enterrez-le près de la plante avec le bec bien droit au niveau du sol.
  • Une fois le pot rempli, l’eau suintera lentement et gardera les racines humides.

2. Arrosez le matin

L’humidité s’évapore moins dans la fraîcheur du matin, et l’eau devrait avoir suffisamment de temps pour pénétrer en profondeur avant que le soleil ne soit haut dans le ciel.

  • Si vous devez arroser tard dans la journée, faites-le assez tôt pour que les feuilles sèchent avant la nuit, pour décourager les maladies du feuillage.

3. Gardez les feuilles au sec

Si possible, gardez vos feuilles sèches quand vous arrosez, en arrosant uniquement le sol autour des plantes.

  • Ceci est particulièrement important pour les plantes qui sont sujettes à des maladies fongiques, comme les roses, les lilas, les phlox et les courges.
  • Mouiller les feuilles avec un arrosage aérien peut favoriser la propagation de nombreuses maladies de moisissures et la septoriose.

4. Ne laissez pas les feuilles vous tromper

Les plantes flétrissent souvent sous un soleil intense, mais cela ne veut pas dire qu’elles ont besoin d’être arrosées.

  • Pour éviter tout excès d’eau, attendez le lendemain matin. Si les plantes sont encore tombantes, alors elles ont besoin d’eau.

5. Arrosez les plantes matures en profondeur

Quand vous arrosez des plantes matures, arrosez-les en profondeur mais irrégulièrement pour envoyer l’humidité en profondeur dans les zones les plus souterraines des plantes (généralement entre 15 et 45 centimètres de profondeur).

  • Un arrosage en profondeur encourage également la formation de racines plus profondes, qui ont à leur tour besoin de moins d’eau.
  • Après 24 heures, 2,5 centimètres d’eau pénètrent dans 30 centimètres de sol sableux, mais dans seulement 10 centimètres d’argile.

6. Pouponnez vos plantes à racines peu profondes

Les jeunes plantes ont des racines peu profondes, elles ont donc besoin d’un arrosage plus léger et plus fréquent que les plantes matures et profondément enracinées.

7. Arrosez largement

Assurez-vous d’arroser les arbres et les arbustes jusqu’à l’aplomb, pas seulement près du tronc ou de la base.

  • La plupart des jeunes racines sont sous le sol à la lisière de la canopée.

8. Aidez les conifères dans des conditions extrêmes

En cas de temps sec et poussiéreux, arrosez les racines et le feuillage des arbustes et des vignes à feuillage persistant.

  • Les feuilles apprécieront que vous les dépoussiérez.

9. Trouvez un nouveau conteneur pour les plantes en pot

Quand les plantes en pot flétrissent quotidiennement, c’est qu’elles sont probablement liées à leur pot – il n’y a donc pas de place dans les conteneurs pour de la terre ou de l’eau.

  • Donnez-leur de plus gros pots et du terreau frais dans lequel vous aurez incorporé des cristaux de gel de rétention d’eau, et vous verrez qu’elles resteront belles beaucoup plus longtemps entre les arrosages.

10. Fabriquez un engin pour les plantes hors de votre portée

Pour arroser les plantes hors de portée de votre tuyau, fabriquez des bidons ou des seaux d’égouttage.

  • Utilisez un clou ou un pic à glace pour faire deux petits trous de 2,5 centimètres au-dessus des fonds des seaux en plastique ou des bidons de lait, puis remplissez-les d’eau.
  • L’eau suintera lentement dans la terre, mais il en restera un peu au fond pour fournir suffisamment de poids et les empêcher de s’envoler.

11. Ajoutez du drainage

Trop d’eau?

  • Dans un site avec un mauvais drainage, installez un morceau de tuyau de drainage perforé sous le sol, en vous assurant qu’il soit incliné dans le sens où vous voulez que l’eau s’écoule.
  • Si vous avez besoin de donner à l’eau un endroit où s’écouler, créez un puits sec en creusant un trou d’au moins un mètre de profondeur et 60 centimètres de diamètre.
  • Remplissez-le aux deux tiers avec des pierres, couvrez-les de gravier grossier et rebouchez avec de la terre.

Articles populaires

To Top