Uncategorized

7 conseils pour cultiver, entretenir et récolter des mûres

Faciles à cultiver et très abondantes, les mûres sont rarement le cible d’insectes ravageurs et de maladies. Voici des conseils pour récolter des mûres parfaites.

7 conseils pour cultiver, entretenir et récolter des mûres

Les muriers: infos de base

Bien que plusieurs variétés soient dénuées d’épines, les mûres les plus savoureuses poussent généralement sur des arbustes dont les tiges en sont recouvertes.

  • Les mûres poussent toujours sur des tiges de l’année précédente. En d’autres mots, les nouvelles tiges qui poussent une année ne porteront leurs fruits que l’été suivant.
  • Plantez les mûriers là où ceux-ci pourront se transformer en une haie robuste qui dissuadera les visiteurs indésirables, notamment les cerfs affamés.

Voici quelques conseils pour assurer la vigueur de vos mûriers.

1. Simplifier l’élagage et l’entretien

Élaguez vos plants chaque année après la dernière récolte.

  • Coupez complètement les tiges qui ont déjà porté leurs fruits afin de réduire les risques de maladies et de faire de la place pour de nouvelles tiges.
  • À la fin de l’été, coupez les extrémités des nouvelles tiges pour encourager la formation de courtes branches latérales.

2. Porter des gants d’apiculture

Portez des gants d’apiculture lors de l’élagage des mûriers recouverts d’épines.

  • Les crispins protecteurs de ce type de gants devraient atteindre vos coudes.

3. Créer plus de plants

Vous voulez plus de mûriers?

  • Repliez la pointe d’une tige du mûrier et maintenez-la au sol avec une pierre.
  • Le printemps suivant, la tige aura des racines et vous pourrez creuser pour la déplacer vers l’emplacement de votre choix.

4. Planter une nouvelle parcelle à tous les cinq à 10 ans

Les mûres attirent des insectes et animaux indésirables qui affectent leur rendement au fil du temps.

  • Choisissez un nouvel emplacement aussi éloigné de l’ancien site – et de tout mûrier sauvage – que possible.
  • Procurez-vous uniquement des plants certifiés sans virus ou maladies.

5. Protéger les mûriers

  • Dans les climats très froids, séparez les tiges du mûrier de leur support et étendez-les au sol.
  • Couvrez-les de branches de conifères ou de paillis séché pour les protéger contre le froid intense.
  • Découvrez-les au printemps.
  • À la fin du printemps, élaguez les tiges ne présentant aucun bourgeon de feuilles.

6. Mettre en valeur une arche ou une clôture

  • Mettez une arche ou une clôture en valeur grâce au feuillage luxuriant et aux jolies fleurs blanches des mûriers sans épines, comme les variétés Navaho ou Chester.
  • Sinon, créez un espalier en forme d’éventail pour mieux voir les tiges et les fruits.
  • En plein été, une fois les tiges de l’année en cours élaguées vers le sol, commencez à disposer les nouvelles tiges vertes en forme d’éventail en les fixant à une grille ou un treillis avec des attaches en plastique.

7. Quand cueillir les mûres

Les mûres ont meilleure goût quand elles sont bien mûres, soit généralement un jour ou deux après qu’elles noircissent.

  • Cueillez-les lorsqu’elles sont encore brillantes et commencent à ramollir.

N’oubliez pas que les mûres peuvent facilement être congelées ou vous pouvez les utiliser pour faire des croustades, des tartes ou de formidables confitures.

Articles populaires

To Top