Uncategorized

6 façons de développer votre propre jardin biologique

Un jardin biologique peut sembler intimidant pour un débutant, mais il est vraiment facile de se convertir à l’agriculture biologique ou d’en commencer un dès le départ. Voici comment.

6 façons de développer votre propre jardin biologique

1. Choisissez l’endroit parfait

  • Votre jardin organique devrait être dans un endroit qui reste ensoleillé au moins six heures par jour. Plus il y aura de soleil, mieux il poussera.
  • Assurez-vous que le sol est bien drainé. L’eau ne doit pas stagner après des averses moyennes.
  • Un grillage peut s’avérer nécessaire pour tenir les lapins, les cerfs et autres animaux sauvages à l’écart.

2. Arrêtez d’utiliser des produits chimiques de pelouse

  • Au lieu de produits chimiques pour pelouses, prenez bien soin de votre pelouse afin que l’herbe saine arrive à combattre les mauvaises herbes et les maladies.
  • Certains jardiniers biologiques utilisent du sulfate de cuivre liquide qui, sur les rayons des pépinières, porte la mention organique. Notez que le sulfate de cuivre peut être dangereux pour les personnes et pour les poissons.

3. Enrichissez le sol

La qualité du sol est à la base d’un jardin organique prospère parce qu’il s’agit d’un écosystème complexe et très sophistiqué.

  • Améliorez la qualité du sol en utilisant une quantité suffisante de terreau ou d’émulsion de poisson, tout en créant un bon drainage.

4. Poursuivez avec vos corvées de paysagisme

Les plantes bien arrosées, désherbées et entretenues n’ont pas vraiment besoin de l’aide de produits chimiques.

5. Attirez la faune

Contrairement à la croyance populaire, certains animaux ont une influence bénéfique sur votre jardin.

  • Vous allez créer un micro-environnement complexe dans votre jardin pour empêcher les parasites et les maladies de prendre le dessus.
  • Mettez en place des mangeoires, bains et nichoirs pour oiseaux.
  • Plantez des fleurs et des arbustes qui attirent les papillons et les abeilles.

6. Tolérez les imperfections

Si vous avez affaire à un parasite ou une maladie, apprenez à vivre avec à moins qu’il ne menace de se propager.

  • Si la plante affectée a peu de chance de récupérer, arrachez-la et recommencez.

La culture biologique demande un peu plus d’efforts et de temps, mais les résultats en valent la chandelle. Faites attention à vos plantes et n’ayez pas peur de recommencer. Très vite, votre table de souper pourrait s’enrichir de légumes que vous avez vous-même cultivés.

Articles populaires

To Top