Des Trucs

6 astuces japonaises pour bien ordonner la maison

Dans l’article d’aujourd’hui, nous parlerons de  La Magie de l’Ordre,  le livre écrit par Marie Kondo , une femme qui a su apporter de grandes idées et propositions à l’organisation de la vie et de l’ordre des gens et, grâce à tout cela, les rendre plus heureux.

Marie : L’auteur, femme d’affaires et consultante en organisation japonaise propose que la maison soit ordonnée avec certaines lignes directrices à suivre et que cela donnera non seulement une apparence plus optimale aux maisons des gens mais aussi à leur vie . Ci-dessous, nous vous dirons quelles sont ces directives afin que vous puissiez les mettre en pratique et avoir une vie plus ordonnée et harmonieuse.

6- La première chose est de jeter

Ce que Marie propose dans ses directives d’ordre de la maison et de la vie, c’est principalement de rejeter tout ce qui n’est pas utile, ce que nous n’utilisons pas de manière cohérente, qui ne représente pas quelque chose d’important pour nous, qui n’est pas là par nécessité, qui ne contribue pas substantiellement à nous.

En éliminant de notre environnement tout ce qui ne nous est pas utile, nous pourrons avoir plus d’espaces vides et de confort pour vivre plus pleinement et en accord avec notre environnement. Qui sera lié à notre intérieur et nous permettra d’être plus heureux aussi spirituellement.

5- Trier par catégories

Ce point soulevé par Marie Kondo est fondamental et radical pour l’organisation des ménages. En général, on commande généralement par espaces complets (par exemple, un jour le salon, un autre jour la chambre et un autre jour la salle de bain) et non par catégories (comme les vêtements dans le placard à vêtements, les serviettes dans le placard de la salle de bain ) . , les produits de nettoyage à l’intérieur du placard de la cuisine, etc.)

De cette façon, nous pourrons attaquer notre ordre et notre organisation petit à petit, par parties et avec la certitude de conclure avec ladite tâche une fois que nous l’aurons accomplie. Cela nous permettra également de rendre notre organisation plus ponctuelle, précise et claire pour habiter un meilleur espace.

4- Demandez-vous si l’objet génère du bonheur

Vous êtes-vous déjà demandé si les objets que vous avez autour de vous dans votre maison vous rendaient heureux ? C’est une autre étape que propose Marie Kondo pour organiser notre foyer ou notre vie.

Tenez-vous devant chaque objet et demandez-vous s’il signifie quelque chose pour nous, s’il nous fait du bien, s’il nous permet de réaliser quelque chose qui nous rend heureux . De cette façon, vous pourrez éliminer les éléments qui vous rendent triste, malheureux, ennuyé, malade et quitter votre maison avec un bel équilibre entre l’espace et les objets.

3- Commandez aujourd’hui, ne tergiversez pas

C’est une autre des grandes lignes directrices claires proposées par l’auteur japonais dans son livre et il s’agit de ne pas remettre à plus tard cet ordre ou cette organisation de la maison. Dans la mesure du possible, occupez-vous de cette tâche à ce moment-là.

Ne pas reporter la commande vous permettra de vous sentir moins sous pression, plus actif, plus motivé et plus détendu après la commande. Et maintenir cet ordre vous fera vous sentir bien, vivre dans un espace confortable et agréable et profiter d’une vie plus heureuse.

2- Enregistrez verticalement

Le stockage vertical est un autre des points que Marie Kondo propose dans son livre sous le titre  dan sha ri et tente d’ organiser les choses verticalement pour pouvoir les visualiser plus facilement et plus rapidement.

Il propose également une théorie sur la propreté et l’équilibre passé dans la verticalité et dans la capacité autonome que nous devons être capables de visualiser, sortir, retourner ranger et manipuler des objets avec plus de facilité (par exemple dans un placard à vêtements, dans un garde-manger de cuisine ).nourriture, dans une armoire de produits d’entretien)

1- Organiser seul

Le moment où nous nous consacrons à l’ordre de nos objets est un moment privilégié où nous nous connectons avec eux et nous sommes prêts à décider de l’ utilisation que nous leur donnons ou de la destination que nous leur proposons.

Pour cette tâche, selon Marie, il convient que nous soyons seuls, que nous nous laissions du temps, du doute, de la réflexion et de la décision avec patience et dévouement. Lorsqu’une autre personne est là, nous pouvons être influencés par ses goûts ou ses croyances personnelles et cela nous empêche de rendre l’ordre pur et de répondre à nos besoins personnels et spécifiques.

Articles populaires

To Top