Des Trucs

6 erreurs lors de la cuisson de la viande qui la rendent difficile

La viande est un produit largement consommé dans le monde. Acheter un bon steak et le savourer en pensant à notre prochain repas est vraiment quelque chose qui nous met l’eau à la bouche.

Nous savons que cuisiner notre viande n’est pas quelque chose de très compliqué, mais nous commettons souvent des erreurs qui font que cet excellent steak que nous achetons dur et avec lequel nous ne voulons plus continuer à le manger.

Ensuite, nous vous dirons les erreurs les plus courantes que nous avons habituellement lors de la cuisson de notre délicieuse viande qui la rendent dure.

1 – Tout commence quand on l’achète

Erreur n° 1 : Souvent, nous pensons que la chose la plus pratique, la plus rapide et la plus facile à faire est de se rendre dans notre boucherie et de commander un steak de petite taille ou de coupe fine. Mais les petites viandes sont très complexes à cuisiner. On met le feu et le barbecue mais on ne se rend pas compte que le feu fort va cuire notre morceau très rapidement et si on ne le respecte pas, ce barbecue sera trop cuit le faisant non seulement ressortir sec mais sûrement très dur.

SOLUTION : Pour éviter cela, vous devrez acheter des pièces assez grosses.

2 – Nous achetons des viandes maigres

Erreur n°2 : Pour des raisons de santé ou de goût, nous commandons généralement nos viandes sans matière grasse. Nous savons que les graisses sont nocives et moins elles en ont pour nous, mieux c’est. Mais quand on les fait cuire, le résultat est une viande dure et sèche.

SOLUTION :  Demandez des viandes grasses. Pour la cuisson, la graisse va lubrifier notre filet et le rendre tendre et juteux. Il est préférable de dégraisser une fois servi dans notre assiette.

3 – La température

Erreur n°3 : Quand on fait cuire des viandes, on a même l’impression d’être pressé de les faire cuire plus vite, alors on met la température de notre four au maximum. Bien sûr la cuisson sera plus rapide, mais malheureusement notre viande sera dure et peu juteuse.

SOLUTION :  La chose la plus conseillée dans ces cas est de mettre le four à une température de 120 degrés et de prendre la précaution de commencer la cuisson une ou deux heures avant de servir.

4 – On le cuisine et on le mange aussitôt

Erreur n°4 : Nous cuisons régulièrement nos viandes au four et apportons presque immédiatement notre plateau à table pour le manger bien chaud et savoureux. C’est presque une tradition d’avant que les plats soient servis chauds.

SOLUTION :  Lorsque la viande est cuite, elle a besoin d’un temps plus tard pour que les fibres et les jus se détendent et continuent ainsi à conserver leurs propriétés et à rester moelleux.

5 – On ne fait que l’assaisonner

Erreur n°5 : En voyant notre viande et par son apparence nous savons que ce sera une délicatesse exquise à servir à notre table. Et on prend grand soin de sa coupe, on l’assaisonne avec tout ce qu’on aime le plus et on le met au four. On peut donc avoir la surprise que lorsqu’on en mange on s’aperçoit qu’il est dur.

SOLUTION :  Pour éviter cette dureté, il est toujours conseillé de le faire mariner ou de le sceller. Préparer un mélange de citron, de thym et d’huile et le recouvrir sera parfait.

6 – Du boucher au grill

Erreur n° 6 : Nous ne pensons jamais que la viande peut être dure ou sèche, donc ce que nous faisons toujours est de l’acheter, de l’assaisonner et de l’apporter telle quelle à notre gril. Mais malheureusement, nous ne savons jamais si la coupe que nous achetons sera de la viande dure ou tendre.

SOLUTION :  La meilleure chose à faire est de sortir notre churrasco et de lui donner des coups qui briseront les fibres internes, les rendant très tendres à la cuisson.

Après avoir lu ces erreurs, on imagine que la prochaine fois que vous cuisinerez une bonne viande au four ou au grill, vous choisirez d’abord un gros morceau, avec un peu de matière grasse et vous le ferez cuire lentement, puis vous vous lécherez les doigts.

Articles populaires

To Top